Auvernier - Brise-Lames

Country/Area

Community

Auvernier

Place name

Brise-Lames

Type of site

Associated Pile Dwelling Site (AS / S2)

Last edited by

admin

Last update

Thu, 02/19/2015 - 17:15

Responsible for site

OPAN, section Archéologie
Philippe Zuppinger
Espace Paul-Vouga 7
2068 Hauterive

Administrative contact

Office et musée cantonal d'archéologie Espace Paul Vouga CH - 2068 Hauterive
Extension (ha): 
0,88
Height above sea level (m): 
430,00

Map of pile dwelling sites

Dating text

see French version (no translation available). / Néolithique final : Lüscherz (typologie du mobilier) et 267 bois dendrodatés entre 2792 et 2701 avant J.-C., deux entre 2701 et 2668.

Description

see French version (no translation available). / Le gisement du Brise-Lames a été identifié par P. Vouga en 1922 à l'occasion d'un sondage réalisé dans la zone du « bain des dames » (en fait il s’agit de la partie orientale du site des Graviers). Il trouva quelques artefacts attribuables au Horgen (en particulier une gaine à ailette), datation confirmée par le mobilier mis au jour lors d’un sondage effectué en 1972 au nord-ouest du brise-lames. Le village a pu être exploré en grande partie, durant l’hiver 1973-1974, dans le cadre des travaux de construction de l’autoroute A5. La fouille a été réalisée sur une surface de 2850 m² dans un polder asséché de 90 m x 50 m. Deux zones distinctes ont été individualisées de part et d’autre d’une jetée, construite lors de l’aménagement des bains des dames. A l’est du brise-lame on observe une vaste ténevière de 30 m x 20 m, recouverte de pilotis ; à l’ouest, on note l'existence de quelques petits amas de pierres et des pieux épars. La ténevière orientale définit l’espace d’un village rattaché au Lüscherz, alors que les pieux de l’ouest révèlent un habitat, contemporain mais nettement moins dense. D’après l’analyse dendrochronologique et l’étude des structures de la zone orientale, l’agglomération comprendrait des maisons disposées sur deux rangées perpendiculaires au rivage (voire plus), l’axe des faîtes étant en revanche parallèle au lac. Chacune d’entre elles était tapissée de chapes d’argile couvrant des surfaces de 16 à 25 m². La datation dendrochronologique situerait l’occupation durant tout le 28e siècle avant J.-C. (2792 à 2701). La couche archéologique a livré un mobilier varié et abondant : céramique, roche verte, bois de cerf, os, et nombreux éléments en matière organique (vannerie, bois). On relèvera encore l’apparition de fusaïoles en grès et calcaire. - La partie amont du gisement est recouverte d’un remblai peu épais sur lequel a été aménagé un parking.

Bibliography comment

Viollier et Vouga 1930, 12-13 ; Vouga 1943, 198 ; Desse 1977 ; Schifferdecker 1977a et b ; Schifferdecker 1989; Arnold 2009, 40.