Bevaix - Treytel

Country/Area

Community

Bevaix

Place name

Treytel

Type of site

Pile Dwelling Site (PD / S3)

Last edited by

admin

Last update

Thu, 02/19/2015 - 17:15

Responsible for site

OPAN, section Archéologie
Philippe Zuppinger
Espace Paul-Vouga 7
2068 Hauterive

Administrative contact

Office et musée cantonal d'archéologie Espace Paul Vouga CH - 2068 Hauterive
Extension (ha): 
2,34
Height above sea level (m): 
430,00

Map of pile dwelling sites

Dating text

Neolithic: Cortaillod, Horgen, Lüscherz, Auvernier-Cordé. A first series of 9 timber sections dated by dendrochronology covers the period from 2609 to 2479 BC. / Néolithique : Cortaillod, Horgen, Lüscherz, Auvernier-Cordé. Une première série de 9 bois dendrodatés couvre la période allant de 2609 à 2479 avant J.-C.

Description

The Bevaix/Treytel site is located at the south-western extremity of the commune of Bevaix in a bay open to the west wind. It was explored by F. Rousselot from 1857 onwards, then by the brothers A. and M. Borel, but more especially by J. Maeder of Bevaix, an 'independent excavator', between 1885 and 1920. It was described as an enormous deposit 300 m long and 100 m wide with an estimated surface area of 8,000-10,000 m2. J. Maeder exposed an extensive stratigraphy measuring 1.80 m from top to bottom, in which he identified two superimposed archaeological layers, separated by a deposit of lake sand and gravel. The upper horizon, between 1.20 and 1.50 m thick, is comprised of a layer of charcoal, pieces of carbonised wood and organic deposit, mingled with broken and burned gravel. Large-sized piles (diameter: 30-40 cm) cut through it. The lower horizon is less thick (30-40 cm) but its composition is comparable. It is cut through by smaller, occasionally split, piles (diameter: 10-20 cm) of various types of wood, and the tips of the piles of the upper layer. J. Maeder also noted the presence of flattened timber and the remains of planks or floors, some of which were carbonised, suggesting that these sites had been destroyed by fire. The large numbers of artefacts retrieved belong to at least three different cultural phases. The upper layer may be subdivided into two assemblages from the Lüscherz and Auvernier-Cordé cultures. The lower layer can be attributed to the Horgen culture. In trial excavations in 1921, P. Vouga confirmed the existence of these three groups but made no mention of his 'early lacustrine Neolithic' (i.e. the Cortaillod culture) which, according to a recent study, is present in the form of a number of polished axes, personal ornaments, pottery fragments (protuberances and lifting handles) and harpoons with a double row of barbs. / La station de Bevaix/Treytel est localisée à la limite sud-ouest de la commune de Bevaix, dans une baie ouverte aux vents d’ouest. Elle a été explorée à partir de 1857 par Franck Rousselot, puis par les frères A. et M. Borel , mais surtout par J. Maeder « fouilleur indépendant » de Bevaix, entre 1885 et 1920. Elle a été décrite comme un vaste gisement se développant sur une longueur de 300 m et une largeur de 100 m ; sa superficie est estimée à 8'000–10'000 m². J. Maeder mit en évidence une importante stratigraphie, haute de 1, 80 m, dans laquelle il distingua deux couches archéologiques superposées, séparées par un dépôt de sables et graviers lacustres. D’une épaisseur comprise entre 1,20 et 1.50 m, l’horizon supérieur est constitué par une couche de charbons, de pièces de bois carbonisées et de fumier, mêlés de cailloutis cassés et brûlés. Il est traversé par des pieux de gros calibre (diamètre : 30–40 cm). L’horizon inférieur est moins épais (30–40 cm) mais de composition comparable. Il est, pour sa part, traversé par des pieux de différentes essences, de petit calibre (diamètre : 10–20 cm), parfois refendus, ainsi que par les pointes des pieux de la couche supérieure. J. Maeder souligna également la présence de bois couchés, de restes de planches ou de planchers dont certains étaient carbonisés, des observations évoquant une destruction de ces stations par le feu. L’abondant mobilier récolté se rattache à trois phases culturelles distinctes au moins. La couche supérieure peut être subdivisée en deux ensembles appartenant au Lüscherz et à l’Auvernier-Cordé. La couche inférieure serait attribuable au Horgen. Lors de sondages réalisés en 1921, P. Vouga confirma l’existence de ces trois groupes, mais ne fait aucune mention de pièces de son « néolithique lacustre ancien » (à savoir le Cortaillod) qui, d’après une étude récente, est présent à travers quelques haches polies, des objets de parure, des fragments de céramique (mamelons et anses de préhension) et des harpons à deux rangées de barbelures. - Site recouvert par une forêt riveraine et une roselière, une partie est immergée; présence d'un petit port privé.

Bibliography comment

Borel et Borel 1886, 130-131,136 ; Rollier 1912; ASSP 1912, 4-1911, 12; Maeder 1913, 1916, 1931 ; ASSP 1915, 7-1914, 38-49; ASSP 1916, 8-1915, p. 23-26; ASSP 1917, 9-1916, p. 47-48; Viollier et Vouga 1930, 18-19 ; Vouga 1943, 56-57, 201 ; Otth 1993, 8-11, 23-45; Arnold 2009, 13.