Conjux - Conjux-Port 1

Country/Area

Community

Conjux

Place name

Conjux-Port 1

Type of site

Pile Dwelling Site (PD / S3)

Last edited by

admin

Last update

Thu, 02/19/2015 - 17:17

Responsible for site

Colette LAROCHE
chargée du suivi scientifique et technique du Bien.
SRA DRAC Rhône-Alpes
Le Grenier d'Abondance
6 quai Saint-Vincent
69283 LYON cedex 01
Tel : +33 1 04 72 00 44 90
colette.laroche@culture.gouv.fr

Administrative contact

Direction régionale des affaires culturelles de Rhône-Alpes quai Saint-Vincent F - 69283 Lyon Cedex 01

Dating

Years BC

Extension (ha): 
0,55
Height above sea level (m): 
227,00

Map of pile dwelling sites

Dating text

see French version (no translation available). / L'analyse des quatre échantillons a permis de les intégrer à une séquence dendrochronologique locale longue de 167 ans, située entre les années –998 et –832 (Archéolabs 9000CMC). Malgré les débitages, les bois ont conservé l'aubier et le dernier cerne de croissance. Les phases d’abattage mises en évidence sont datées de l’extrême fin du Bronze final, en conformité avec les mobiliers découverts : –838, –836 et –832 (Marguet 2002, 117-137 et 2004, 113-125).

Description

see French version (no translation available). / Cette installation correspond très probablement à celle signalée à la fin du XIXe s. sur laquelle plusieurs moules de bronziers avaient été découverts (Rabut 1864, p. 95 ; Chantre 1875-1876, p. 173-174). A l’époque de la prospection de 1999, aucune date absolue n’était connue pour ce gisement malgré les nombreux travaux réalisés par les précurseurs : R. Laurent en 1955-56 puis en 1964, R. Castel à partir de 1965, B. Reynaud de 1977 à 1979 (Rey 1999, p. 931-933). Les pieux, souvent des bois refendus et des amas de galets formant ténevière occupent une surface apparemment importante (environ 5500 m²). Sur les galets affleurants, quelques vestiges céramiques, métalliques et lithiques sont visibles. Pour permettre une première localisation du gisement, un axe longitudinal, centré sur la répartition des vestiges, a été implanté parallèlement au tombant, à une quarantaine de mètres de celui-ci (longueur totale 92 m). Près de l’extrémité sud de cet axe (profondeur –4,2 m), le décapage superficiel d'une unité triangulaire de 5 m a mis en évidence, en relation avec de nombreux galets éclatés, un petit niveau archéologique encore préservé dans cette partie du gisement ; il correspond à des lambeaux de couches organiques riches en mobiliers. Les mobiliers céramiques sont attribuables sans problème à une période récente de l'âge du Bronze final (Bronze final 3b). Quatre bois, des pieux refendus dans des chênes de gros diamètres ont été prélevés (densité faible de 0,4 pieu/m²). Leur répartition planimétrique montre des alignements orthogonaux (phases d’abattage : –838, –836 et –832). Sur un transect perpendiculaire, onze carottages ont été réalisés tous les 10 m (50 m vers la rive et 50 m vers le large). Leur examen sédimentologique montre des alternances de limons fins et grossiers souvent laminés, des horizons plus sableux ou des limons faiblement teintés (témoins de lessivages de niveaux organiques). Sur une trentaine de mètres de large, quatre carottes présentent, de la surface du sol et sur plusieurs dizaines de centimètres d’épaisseur, des débris organiques marron foncé avec charbons et copeaux difficiles à interpréter comme étant des résidus anthropiques. Ils correspondraient, comme le rapportait R. Castel à la suite des surveillances menées d’avril à juillet 1979 lors des travaux de creusement du port de Conjux, à l’épandage d’une partie des matériaux végétaux extraits à cette occasion par la suceuse (Castel 1983, p. 65, 343-346). Des prospections récentes ont permis de préciser les emprises et l'état de conserveation du site (Billaud 2005).

Bibliography comment

Rabut 1864 ; Bocquet, Laurent 1976, 139-145 ; Magny, Richard 1985, 253-277 ; Marguet et al. 1995, 167-196 ; Rey 1999 ; Marguet 2002, 117-137 ; Marguet 2003, 116-118 ; Marguet 2004, 113-125 ; Billaud 2005 ; Billaud, Marguet 2007, 211-225 ; Marguet, Rey 2007, 335-362 ; Billaud 2008, 49-54 ; Marguet et coll. 2008, 35-48 ; Marguet et al. 2008, 225-252.