Doucier/Fontenu/Marigny - Lac de Chalain, rive occidentale

Country/Area

Community

Doucier/Fontenu/Marigny

Place name

Lac de Chalain, rive occidentale

Type of site

UNESCO-World Heritage Site (WH / S1)

Last edited by

admin

Last update

Thu, 02/19/2015 - 17:16

Responsible for site

Annick RICHARD
chargée du suivi scientifique et technique du Bien
SRA DRAC Franche-Comté.
7 rue Charles Nodier
25043 BESANÇON cedex

Tel :+33 1 03 81 65 72 71

e-mail: annick.richard@culture.gouv.fr

Administrative contact

Direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté 7, rue Charles Nodier F - 25043 Besançon

Map of pile dwelling sites

Dating text

La rive occidentale du lac a été occupée entre -5300 et -600 av. J.-C. / La rive occidentale du lac a été occupée entre -5300 et -600 av. J.-C.

Description

Une évaluation réalisée en 2000 a porté à 32 le nombre des villages conservés avec des séquences stratigraphiques qui peuvent atteindre 6 m d’épaisseur. Les fouilles récentes de certains sites ont montré que les vestiges concernent aussi bien les palissades (Chalain 2A-C, Chalain 16, Chalain 19) et les chemins d’accès des villages (Chalain 18, Chalain 19) que des maisons datées par la dendrochronologie, avec leurs dépotoirs, les aires d’activité (par exemple Chalain 6), etc. La plus ancienne occupation du lac de Chalain, reconnue par des analyses polliniques, remonte probablement à une période ancienne du Néolithique, au début de la seconde moitié du VIe millénaire av. J.-C. Les plus nombreux des vestiges concernent le Néolithique final, la période qui s'étend du 32e au 26e siècle av. J.-C (par éxemple Chalain 2/3-5, Chalain 3, Chalain 4, Chalain 6, Chalain 17, Chalain 19, Chalain 20, Chalain 27, Chalain 29), d’autre au néolithique moyen (par exemple Chalain 28). L'abondance de longues planches permet de suggérer des fondations sur caissons en blockbau, attribuable à l’âge du Bronze (Chalain 14). D’autre structures, comme des palisades ou des chemins d’accès sont aussi attestées. L'occupation principale de Chalain, station ML VI, avec des aménagements du sol, en mur de contention de terrasse et des foyers domestiques, peut être attribuée au Hallstatt ancien/moyen. D'autres périodes sont représentées ici, mais de manière plus fugace : Mésolithique ancien/moyen, Mésolithique récent, Néolithique ancien, Néolithique moyen II, Néolithique final. En outre, un sondage palynologique montré l'existence d'une couche du Néolithique ancien, datée de la deuxième moitié du VIe millénaire av. J.-C. (Chalain 3, 28). / La rive occidentale du lac de Chalain a été occupée par 32 villages conservés avec des séquences stratigraphiques. Les plus nombreux d'entre eux concernent le Néolithique final, la période qui s'étend du 32e au 26e siècle av. J.-C (par éxemple Chalain 2/3-5, Chalain 3, Chalain 4, Chalain 6, Chalain 17, Chalain 19, Chalain 20, Chalain 27, Chalain 29), d’autre au néolithique moyen (par exemple Chalain 28). L'abondance de longues planches permet de suggérer des fondations sur caissons en blockbau, attribuable à l’âge du Bronze (Chalain 14). L'occupation principale de Chalain, station ML VI, avec des aménagements du sol, en mur de contention de terrasse et des foyers domestiques, peut être attribuée au Hallstatt ancien/moyen. D'autres périodes sont représentées ici, mais de manière plus fugace : Mésolithique ancien/moyen, Mésolithique récent, Néolithique ancien, Néolithique moyen II, Néolithique final. En outre, un sondage palynologique montré l'existence d'une couche du Néolithique ancien, datée de la deuxième moitié du VIe millénaire av. J.-C. (Chalain 3, 28). D’autre structures, comme des palisades (Chalain 2A-C, Chalain 16, Chalain 19) ou des chemins d’accès (Chalain 18, Chalain 19) sont aussi attestées.

Bibliography comment

compilation dans Pétrequin 2000.