Gland - Creux de la Dullive

Country/Area

Community

Gland

Place name

Creux de la Dullive

Type of site

Pile Dwelling Site (PD / S3)

Last edited by

admin

Last update

Thu, 02/19/2015 - 17:16

Responsible for site

Institut F.-A. Forel / Université de Genève
Pierre Corboud
pierre.corboud@unige.ch
Route des Acacias 18
1211 Genève

Administrative contact

Monuments Historiques et Archéologie Place Riponne 10 CH - 1014 Lausanne
Extension (ha): 
1,52
Height above sea level (m): 
368,00

Map of pile dwelling sites

Dating text

see French version (no translation available). / Cette station appartient à au moins deux périodes: le Néolithique moyen, pour la partie du site située la plus au bord, et le Bronze final, pour le reste de la station, situé légèrement plus au large.

Description

see French version (no translation available). / Cette station est mentionnée la première fois en 1888 par Heierli. Entre 1970 et 1972, deux campagnes de fouille sont effectuées par des plongeurs amateurs. Des sondages démontrent l'absence de couche archéologique conservée. En 1987, les contours des ténevières et des pilotis sont relevés par topographie. Pour l'établissement du Néolithique moyen, situé du côté bord, aucun pieu conservé n'est visible, la céramique érodée est très rare. Seules quelques petites meules allongées témoignent encore de l'occupation Néolithique moyen. L'habitat du Bronze final, établi plus au large, est mieux conservé: de nombreux pilotis dépassent encore de la ténevière ou sont recouverts par celle-ci. Le matériel archéologique de surface comporte de nombreux tessons de céramique érodée, quelques objets en bronze et quelques meules de grandes dimensions. Il n'y a pas de couche anthropique conservée. Le site du Creux de la Dullive comporte deux zones d'occupations successives. Près du rivage une petite ténevière diffuse appartient au Néolithique moyen. Plus au large, trois cordons de galets, parallèles au rivage, sont attribués au Bronze final. En outre, l'établissement est signalé par quelques pieux et du matériel céramique en surface. L'intérêt du site réside surtout dans la présence de vestiges d'une occupation au Néolithique moyen.

Bibliography comment

Heierli 1888c, 83; Forel 1904, 432; Corboud/Castella 1987; Corboud 2006.